Une oasis de vie chez moi

Et si on s'imprégnait de la nature qui nous entoure ?

Voici une sélection d'actions, retrouve la totalité des actions dans l'app.

Faire rentrer (et pousser) la nature chez soi

Je découvre tout ce qu'il faut savoir pour installer un mur végétal

Je choisis des plantes peu gourmandes en eau

Outre les emblématiques oliviers et lavandes, de nombreux arbustes à fleurs n’ont besoin que d’un arrosage par semaine. C’est le cas du ciste, du laurier-rose, de l’oranger du Mexique, de la potentille. L’escallonia ou le grevillea se contentent, eux, d’un arrosage tous les 15 jours.
Complétez la scène avec des grimpantes, qui gardent aussi bien la fraîcheur : bignone, lierre et jasmin étoilé font partie des espèces les moins « soiffardes ». Et pourquoi pas des aromatiques aux parfums du Sud : laurier sauce, myrte, romarin, sauge officinale, thym, plante curry…

Je crée un terrarium végétal

Découvre le tuto pour fabriquer ton terrarium.

Avoir un jardin luxuriant

Dans un coin de mon jardin, je laisse la nature s'exprimer

Pour être en bonne santé, un jardin doit être vivant, c’est-à-dire être un lieu de vie dense pour plantes, insectes, oiseaux, petits mammifères… Tous entretiennent ensemble un cycle vertueux, intelligent, qui en plus d’être signe d’une biodiversité riche, permet de protéger ton jardin. Et en plus, c’est un jardin beaucoup plus agréable à vivre ! Papillons, oiseaux, insectes, peut-être grenouilles… C’est toute une mélodie colorée qui viendra te bercer lors de tes moments de détente. Pour accueillir ces futurs habitants, rien de plus simple : il te suffit de laisser un peu vivre ton jardin : l’entretenir peu et surtout laisser des coins « sauvages ». Par exemple, laisser pousser un coin d’herbe (à tondre seulement 2 fois par an), ou faire des tas de brindilles, de bûches ou de pierres pour accueillir des petites bêtes.

Je plante une haie écologique (ou entomofaune)

Les haies entomofaunes ont la particularité d’abriter des insectes prédateurs (dits « auxiliaires ») qui s’attaquent aux nuisibles : pucerons, cochenilles, aleurodes… Leur secret ? Elles sont constituées de plantes locales à fleurs et à fruits (ça attire oiseaux et pollinisateurs), de plantes persistantes (pour abriter cette faune en hiver) et de plantes aromatiques (repoussoirs naturels pour nuisibles). Un véritable trésor de biodiversité, plus sain et intelligent que les répulsifs chimiques 😉

Je regarde où acheter des graines 100% naturelles (bio) autour de chez moi

Regarde la carte pour trouver où acheter tes graines 100% naturelles.

Faire pousser un potager (dans un jardin ou sur un balcon)

Je télécharge mon calendrier des semis et récoltes

Télécharge le calendrier des semis et récoltes pour commencer à faire pousser ton potager.

Je crée un petit potager dans mon jardin ou sur un balcon

Je découvre la permaculture

La permaculture, c’est la création d’écosystèmes naturels vertueux, destinés à nourrir les humains de façon durable. Très ingénieuse, cette pratique utilisée dans certains potagers reproduit l’intelligence du système végétal à l’état naturel. Le principe est simple. Pour bien fonctionner, un potager doit d’abord disposer d’une bonne terre, protégée : on utilise du paillage et refuse tout travail mécanique, engrais et produits chimiques. Ensuite, ces plantes sont préservées en attirant, par leur densité, une faune locale qui saura la défendre des nuisibles. Enfin, la permaculture c’est aussi l’intelligente alliance de plantes, qui s’entraident. Par exemple, la carotte et l’oignon sont plantés à côté, la carotte éloignant la mouche de l’oignon, et l’oignon la mouche de la carotte.

Prêt·e à aller plus loin dans cette démarche ?

Accède aux guides complets, contribue au contenu en commentant, en ajoutant les événements et bonnes adresses proches de chez toi, découvre les groupes wag...

Plus d'infos sur l'app

Télécharge l'app gratuitement

Ouvre ces liens sur un smartphone pour y télécharger l'app