Le Mag

Portrait engagé : Camille Étienne

Retour en bref sur l’engagement de Camille Étienne
Photo de Camille Étienne, tirée du court métrage “Réveillons-nous” - réalisé par le collectif Avant l’orage

Étudiante à Science Po Paris. Activiste pour la justice sociale et climatique. Créatrice artistique. Camille Étienne fait partie des espoirs d’une jeunesse (mais pas que) consciente et engagée. Intrépide, accessible, sensible et convaincue par l’intelligence collective, elle sème la graine de la connaissance et tend les bras à qui le veut afin d’agir pour le monde de demain. 

Une voix qui s’élève contre vents et marées 

Sous le pseudonyme “graine de possible”, Camille Étienne use des réseaux sociaux pour vulgariser la connaissance scientifique, créer des projets artistiques et surtout, fédérer une communauté qui partage l’intérêt de la nature et des questions climatiques. Dans ses Stories et posts Instagram, Camille publie cet espoir nécessaire et commun, semant la graine de la connaissance et du partage.

“Parce que les “followers” ça paraît abstrait comme ça, mais j’y vois autant de gens qu’on peut embarquer pour faire quelque chose de grand : vous m’apportez votre réalité, je l’intègre dans mon logiciel de pensée, et inversement. Y’a tellement de talent et d’intelligence dont on commence juste à réaliser l’ampleur. Parfois, on traverse l’écran et ensemble on devient une force immense.” 

La connaissance, c’est le pouvoir (et l’action)

Engloutie parfois sous une pile de rapports scientifiques ou arpentant des paysages en pleine nature (sans avion) pour montrer que là, juste à côté de chez soi, c’est déjà l’ailleurs, Graine de possible inspire l’audace, la sensibilité et l’optimisme. 

Foulant le goudron des villes européennes aux côtés de Greta Thunberg, Anuna de Wever, Luisa Neubaeur et bien d’autres, elles symbolisent un engagement immuable contre le réchauffement climatique. Ensemble, elles appellent au regroupement. Pour débattre, se réunir et fédérer une mobilisation. 

Curatrice de projets artistiques et engagés

Qu’il s’agisse d’interpeller les dirigeants européens, les députés, les banquiers ou bien d’être sous l’objectif des plateaux télé, de la radio ou des réseaux sociaux, Camille Étienne quadruple sa force de frappe en communiquant sur tous les canaux. Et ce n’est que le début. Aux côtés de son ami, réalisateur engagé, Solal Moisan, Camille est membre du collectif On est prêt et auteure du mouvement écologiste Avant l’orage qui a vu naître deux courts films “Réveillons-nous” et “Génération”. En mêlant art et écologie, le duo aborde des questions actuelles et relationnelles en apportant toujours, un regard anglé, neuf, original qui accueille la convergence plutôt que la rupture, l’union plutôt que la confrontation. 

En décembre dernier et pour la première fois, Camille a été la rédactrice en chef du hors-série, “l’Écologie ou la mort” du média indépendant Socialter. Un manuel critique d’éducation à l’écologie politique.

Chez WAG, on vous avoue qu’on suit son parcours de très (très) près et qu’on s’engage sans hésitation à soutenir tous ses projets !

Envie de découvrir d’autres portraits engagés ? Rendez-vous sur le Mag !