Le Mag

Maison écologique : les bases à connaître

Comment construire et vivre dans un habitat écologique ?
Une maison écologique

Les constructions respectueuses de l’environnement se répandent, pour notre plus grand bonheur. Des impacts limités sur la planète et un lieu qui se développe en symbiose avec son environnement, l’habitat écologique promet la durabilité et accessoirement, le bonheur. Décryptage.

Comment construire une maison écologique ?

Less is more — moins c’est mieux. Voici comment on pourrait qualifier les habitats écologiques. L’objectif ? Utiliser des matériaux durables et naturels, et réduire au maximum (si ce n’est totalement) les émissions polluantes. Plutôt faciles à mettre en place, les équipements d’un habitat écologique permettent ainsi un plus grand respect de l’environnement tout en réduisant sa facture d’énergie. L’esprit libre. Sa maison tout autant.

Le choix des matériaux durables et éco-responsables 

Autrement dit, des matériaux qui ne polluent pas ou très peu lors de leur fabrication. À ce titre on peut citer le bois (local et géré durablement), la paille, la laine végétale ou de lin, le chanvre, ou encore la peinture naturelle obtenue grâce à des colorants naturels, par opposition à la peinture traditionnelle et chimique. 

Pour choisir au mieux ses matériaux durables, il est important de s’interroger sur différents points :

  • La provenance du matériau : on préfère le local qui nécessite moins de transport et donc, de pollution. 
  • Sa transformation : passage ou non en usine. On préfère davantage les produits “bruts” que l’on peut trouver comme tel dans la nature et non des produits transformés.
  • Sa ressource : matériau rare, dégradation de son environnement d’extraction.

Et pour l’énergie ? Les équipements à installer 

En matière d’habitat écologique, il est courant et bienvenu de se tourner vers les énergies renouvelables : panneaux solaires pour l’électricité, chauffe-eau solaire, pompe à chaleur aérothermique ou géothermique, récupération de l’eau de pluie, toilettes sèches, etc. Quelques explications :

  • Le chauffe-eau solaire est relié à un panneau solaire. Les rayons du soleil permettent de chauffer l’eau afin de l’utiliser pour son quotidien (douche, eau courante, etc.)
  • Les toilettes sèches ne nécessitent pas d’eau mais de la sciure de bois ou des copeaux. Le principe est simple : éviter le gaspillage d’eau potable et récupérer ses déchets, riches en nutriments pour son potager par exemple.
  • La récupération de l’eau de pluie grâce à un récupérateur d’eau qui permet de stocker les eaux pluviales. Cette eau peut être utilisée pour les espaces intérieurs comme extérieurs. L’installation est relativement facile, il est toutefois important de bien couvrir la cuve pour éviter la prolifération de bactéries.

À noter que si les coûts peuvent rapidement monter lors de la construction et l’installation pour l’ensemble de ces équipements, une maison écologique est moins onéreuse à l’usage. Fini les factures d’électricité ! L’habitat écologique permet de se rapprocher de l’autosuffisance, réduire ses factures et vivre plus sainement pour la planète et notre santé.

Qu’est-ce qu’une tiny house ?

La tiny house – en français, micro-maison – désigne un habitat écologique relativement petit, entre 10m² et 45m². Pour construire une tiny house jusqu’à 20m², une déclaration de travaux est suffisante, au-delà, il est requis de déposer un permis de construire.

Le mouvement des micro-maisons est en progression ces dernières années. Il vise à réduire les espaces, allier confort et utilité tout en réduisant ses émissions de gaz à effet de serre.

Rénover sa maison : les aides disponibles.

  • Les aides CEE (certificats d’économies d’énergie) comprenant le dispositif “Coup de pouce économies d’énergie” en matière de chauffage, d’isolation, de thermostat et de rénovation globale. Il permet de bénéficier de primes pour le financement de travaux de rénovation énergétique.
  • Les aides de l’Anah (l’Agence nationale de l’habitat), dont MaPrimeRénov’ accordée à un certain nombre de propriétaires, leur permettant de financer des travaux de rénovation énergétique.

Optimiser l’énergie au quotidien

D’autres astuces pour réduire et optimiser sa consommation d’énergie au quotidien ? Mieux gérer sa consommation d’eau, choisir la bonne température, réduire les consommations inutiles, passer à un fournisseur d’énergie renouvelable : on te dit tout dans notre guide sur l’énergie !