Le Mag

Photosynthèse : la réaction chimique qui nous permet de respirer

La magie des plantes
Définition : la photosynthèse
© Pexels

Tout est dans le nom « photosynthèse » = synthèse par la lumière. Allez, salut ! 👋

On prend ça à la légère, mais la photosynthèse est en réalité un phénomène des plus importants et assez complexe quand on se plonge dans les équations chimiques. Tu en as probablement déjà entendu parler.

  • Ça se passe chez les plantes. Ok.
  • Avec de la lumière. Mais encore ?
  • Ça produit de l’oxygène ? Bingo !

Aujourd’hui, WAG a mené l’enquête pour comprendre un peu mieux ce qu’il se passe chez les plantes. Après tout, c’est grâce à la photosynthèse que la vie sur Terre est possible (rien que ça).

Lumière sur la photosynthèse

La photosynthèse est la transformation de l’énergie lumineuse en énergie chimique. C’est par la photosynthèse que les plantes absorbent du dioxyde de carbone et libèrent de l’oxygène. L’absorption de la lumière du soleil est utilisée pour fabriquer des composés organiques (notamment du glucose).

Ce phénomène a lieu dans les chloroplastes qui contiennent de la chlorophylle, des organismes présents dans les cellules végétales et qui donnent d’ailleurs aux plantes cette couleur verte.

On parle de végétaux et organismes photoautotrophes. Autrement dit, des organismes capables d’utiliser des éléments non organiques pour synthétiser leurs propres constituants organiques.

La lumière du soleil joue donc un rôle déterminant dans le processus de photosynthèse. On comprend mieux maintenant pourquoi cette plante dans un recoin de l’appartement est en train de dépérir…

Comment se déroule la photosynthèse ?

On distingue deux phases : captation de la lumière par la chlorophylle et transformation en énergie chimique.

1. Phase photochimique : énergie solaire captée par la chlorophylle

Qu’est-ce qu’il se passe ? Les photons de la lumière du soleil vont éjecter des électrons au contact de la plante. S’ensuit toute une réaction chimique assez complexe qu’on vous épargne.

Ce qu’il faut retenir : ions et électrons vont se compenser. Cela va permettre à une enzyme (ATP-synthétase) de produire une molécule universelle de stockage de l’énergie chez les êtres vivants (ATP). C’est au cours de cette phase que l’oxygène va être libéré. On pourrait dire d’ailleurs que l’oxygène est finalement un déchet du processus de photosynthèse.

2. Phase non photochimique : énergie solaire transformée en synthèses chimiques

Cette phase se déroule dans le chloroplaste et n’a pas besoin de lumière. C’est à ce moment-là que la matière organique est synthétisée : le CO2 est consommé, et l’eau est libérée. Les différentes molécules produites lors de la phase précédente (notamment l’ATP) vont transformer le CO2 en glucides. Cet enchaînement de réactions biochimiques est connu sous le nom de cycle de Calvin.

La photosynthèse : premier responsable de la vie sur Terre

La photosynthèse a lieu partout sur Terre : milieu aquatique par les algues, des bactéries, des plantes terrestres.

L’oxygène atmosphérique est probablement apparu suite aux premiers organismes photoautotrophes capables de faire de la photosynthèse. L’oxygène libéré par ces organismes aurait permis aux autres organismes (qui ne possèdent pas de chlorophylle) comme les humains et les animaux, de respirer et donc, de vivre. Grosso modo, la photosynthèse (CO2 capté, O2 éjecté), c’est un peu le contraire de la respiration (O2 capté, CO2 éjecté)

Chaque année, 20 milliards de tonnes de carbone sont fixées par les végétaux terrestres et 15 milliards par les algues : par leur action de recyclage et d’élimination naturelle, les plantes permettent ainsi de réduire l’effet de serre et donc le réchauffement climatique.

L’oxygène que nous respirons est ainsi renouvelé en permanence grâce à tous les organismes photosynthétiques. Si pour une raison quelconque, la photosynthèse ne s’effectuait plus, le stock d’oxygène sur Terre finirait progressivement à s’épuiser…

Protégeons nos espaces verts !

Des idées pour prendre soin de la vie sur Terre ? C’est par ici !