Le Mag

Choisir une banque responsable

Pour utiliser son épargne à bon escient
Banque responsable : comment la choisir ?

En 2020, l’étude menée par Oxfam « Banques : des engagements à prendre au 4ème degré » conclut que l’empreinte carbone des banques françaises traditionnelles représente 8 fois les émissions de gaz à effet de serre de la France. 8 FOIS.

Soutenir des investissements positifs

Une banque est une entreprise pas comme les autres : elle a la capacité de créer de l’argent. Bien que la quantité de monnaie soit régulée par la Banque Centrale Européenne, les banques disposent tout de même d’un pouvoir assez incroyable par le choix des projets et entreprises qu’elles choisissent de financer. 

Depuis plusieurs années, des banques alternatives dites vertes, responsables ou encore durables voient le jour en France. Leur crédo ? Dépolluer la banque à travers le financement de projets à impact, soucieux des enjeux écologiques. L’agriculture durable, la mobilité bas carbone, l’efficacité énergétique, les énergies renouvelables, la conservation des écosystèmes ou encore le traitement des déchets sont autant de projets soutenus par les banques qui alignent leurs investissements avec les enjeux environnementaux.

Les valeurs d’une banque responsable reposent sur la transparence et la coopération, pour donner le pouvoir aux citoyens. C’est la possibilité d’un nouveau modèle. Celui où nous avons, toutes et tous, le pouvoir de prendre un virage positif.

Choisir une banque responsable et durable 

Selon un rapport du Crédit Coopératif, près de la moitié des Français ne savent pas comment les banques utilisent leur argent. Le comprendre, c’est reprendre le pouvoir et décider de façonner le monde dans lequel nous souhaitons vivre.

Comment faire ? D’abord, nous te conseillons de questionner ta propre banque : que finance ton argent ? Quels sont les engagements pris (ou non) par ta banque ? En 2019, Oxfam avait analysé quelques-unes des banques françaises, cela peut te donner quelques pistes de réflexion.

Si tu es prêt·e à choisir une banque qui finance des projets durables, voici 5 pistes de recommandation : 

  • La Nef : considérée comme la coopérative financière la plus transparente du marché, elle soutient près de 500 initiatives durables.
  • Hélios : elle finance à 100 % des initiatives en faveur de la transition écologique. Le plus ? Sa carte en bois de cerisier.
  • Green Got: acteur engagé dans le financement de la transition écologique et la protection des écosystèmes en danger (notamment à travers la plantation d’arbres).
  • Le Crédit Coopératif : elle repose sur un modèle coopératif et propose un livret Développement Durable et Solidaire. Le WWF s’est d’ailleurs associé avec le Crédit Coopératif dans la création de la carte bancaire Agir. L’objectif ? Donner du sens à ses achats et retraits.
  • La Banque Postale : une banque historique qui a pris l’engagement d’arrêter le financement de projets d’énergies fossiles en 2021 et propose un Livret d’épargne de Développement Durable et Solidaire pour les particuliers.

Pour bien comprendre l’impact de ton épargne et arriver à trouver une banque responsable qui correspond à tes besoins, tu peux aussi te renseigner sur le site Change de Banque lancé par l’organisation Reclaim Finance.

A garder en tête 

Selon ton profil, on te conseille de te renseigner plus en détail sur les avantages et inconvénients de chacun de ces établissements financiers. Ils sont en effet à des stades différents de développement — mais ça en vaut clairement la chandelle. Dans la mesure où Hélios et Green Got sont les petites dernières, elles n’apparaissent pas dans le classement Oxfam proposé, mais un grand nombre d’analyses sont disponibles et accessibles en ligne, pour faire ton choix en pleine conscience !

Envie d’en savoir plus sur les différents acteurs qui permettent de s’informer sur le sujet ? On te conseille de lire cet article de ID – L’Info Durable.