Il y a chocolat et chocolat (durable)

Découverte de Puerto Cacao, chocolaterie engagée

En 2019, les foyers français ont consommé 7,3 kilos de chocolat en moyenne. Oui Hugo peut le clamer haut et fort : il y a le chocolat qui n’est que pure gourmandise et il y a le chocolat qui est gourmandise, éthique, solidaire, artisanal, bio et durable !

Selon Hugo Flamant de Puerto Cacao, chocolaterie de l’association La table de Cana, « […] un bon chocolat répond à une quête intégrale de sens. Intégrale, parce que le bon est sur toute la ligne de la culture du cacao jusqu’à la chaîne de production avec une chaîne de valeur la plus juste possible aussi bien pour l’environnement que pour les humains ».

L’équipe WAG l’a rencontré pour en savoir plus sur son chocolat éthique et délicieux.

L'équipe de Puerto Cacao

© Hugo Flamant

L’équipe WAG : D’après toi quels sont les critères qui permettent de définir un bon chocolat ?
Hugo Flamant : Selon moi, un bon chocolat doit répondre à trois critères qui s’additionnent les uns aux autres : il doit être bon pour soi, bon pour les autres et bon pour la planète :

  • Bon pour soi car un bon chocolat est avant tout un chocolat de qualité, et, pour moi, cela doit se faire de manière artisanale.
  • Bon pour les autres c’est-à-dire éthique et solidaire. Par exemple, le chocolat que nous utilisons est labellisé Fair for life, un label qui assure aux producteurs des contrats sur plusieurs années ce qui les rend moins dépendants du cours du chocolat et leur offre plus de visibilité. Ce label aide aussi à la scolarisation des enfants, et développe de meilleures conditions de travail dans les champs de cacaoyers. Un chocolat bon pour les autres cela signifie aussi bon pour les personnes que nous employons car dans notre chocolaterie nous embauchons des personnes en réinsertion. Ainsi quand on consomme du chocolat Puerto Cacao, on aide aussi des personnes en insertion et on leur permet de revenir petit à petit sur le chemin de l’emploi.
  • Bon pour l’environnement dans la mesure où il est bio. Nous sommes labellisés Label Envol : nous veillons à ce que nos emballages soient respectueux de la nature et nous utilisons des emballages de cabosses de cacao recyclés et des coffrets en bois du Doubs issus de forêts responsables. Mais, pour être tout à fait franc, le chocolat, comme le café et le thé, demande dans sa production et sa confection beaucoup d’eau. Le chocolat est un produit cher en coût et en impact. Aussi pour nous, il est important que le chocolat soit de très bonne qualité.

L’équipe WAG : Ton mantra serait donc de manger moins de chocolat mais de mieux le choisir ?
Hugo Flamant : Exactement ! Il est indispensable que le chocolat soit durable, éthique, bio, préparé de façon artisanale pour satisfaire les gourmands solidaires et soucieux de la planète !

Alors, prêt·e à changer tes habitudes pour consommer le chocolat autrement ?

N’hésite pas à te rendre sur l’app si tu as besoin d’aide, on te donne plein de recommandations pour bien choisir ton chocolat !

Disclaimer Eat4Change UE