Faut-il manger du bar lorsqu’il est en période de reproduction ?

La période de reproduction du bar s’étend de fin décembre à avril selon les zones de pêche, elle commence en Méditerranée pour remonter petit à petit vers les mers du Nord. Lorsque le bar se reproduit, il mange peu et sa chair est donc moins intéressante à vendre : ce qui explique sa baisse de prix pendant la période de reproduction.

_« La pêche industrielle extermine une espèce avec ses chaluts pélagiques pour la vendre 10 euros le kilo en promotion en supermarché, c’est aberrant. Si on pêche le bar en période de frai [de reproduction], dans quelques années, il n’y en aura plus, c’est aussi simple que cela »_, explique Jean-Claude Bourre, à l’origine d’un groupe Facebook militant contre la pêche du bar à cette période.

La réglementation concernant la pêche du bar ne sert d’ailleurs pas la cause de conservation de cette espèce : au Nord, il est totalement interdit de pêcher le bar les premiers mois de l’année pour les pêcheurs professionnels, qu’ils utilisent un chalut ou la ligne ; alors qu’au Sud, la pêche est autorisée pour tout le monde et durant la période de reproduction…

Cela s’explique par le fait que la surpêche a dangereusement réduit la quantité de bars dans les mers du Nord, tandis qu’au Sud, le stock se maintient suffisamment pour que l’interdiction n’y soit pas imposée. Mais ce n’est pas l’avis de tous, dont l’Association des ligneurs de la pointe de Bretagne qui a imposé à ses membres de ne pas pêcher le bar entre le 15 février et le 15 mars, au Nord comme au Sud.