Les DIY

Comment aider les abeilles depuis chez soi ?

Cultiver un jardin pour aider l'ouvrière au quotidien
DIY : protéger les abeilles

Préparation

Insecte qui regorge de ressources et de surprises, l’abeille nous fascine pour ses capacités de butineuse qui s’organise en colonie. Essentielle pour notre écosystème, elle permet à 80 % des espèces végétales de se reproduire, mais est officiellement reconnue comme étant en voie de disparition (syndrome d’effondrement des colonies). 

Pour aider les abeilles à vivre au sein d’environnements en perpétuels changements, voici les 7 conseils de WAG :

  1. Garder une parcelle non tondue : cela permet aux insectes de butiner. Ajoutes-y des graines bio et des fleurs pour les pollinisateurs. Si tu le peux, installe une ruche ou soutiens-en une !
  2. Pour butiner : mise sur les plantes mellifères, ces fleurs riches en pollen et nectar permettent un apport protéique et calorique pour les pollinisateurs. En voici quelques-unes : dahlias, glaïeuls d’Abyssinie, crocus en automne, lavande, rhododendron, coquelicot, violette, thym, sauge, marguerite, coriandre, géranium, hellébore, bourrache.
  3. Pour nourrir : mise sur les plantes sauvages (coquelicots, bleuets) et les arbustes (aubépines, églantiers, prunelliers)
  4. Prévois un point d’eau pour permettre de diluer le miel et rafraîchir la ruche. Une ruche consomme en moyenne 25L d’eau/an.
  5. Lutte contre les frelons asiatiques ! 10 frelons asiatiques peuvent détruire une ruche : pense à signaler un nid quand tu en repères un autour de chez toi.
  6. Dis NON aux pesticides : ils ont fait passer le taux de mortalité des abeilles de 5 % à 30 % ces dernières années.
  7. Construis un abri à insectes : avec le réchauffement climatique et la pollution, près de la moitié des espèces d’insectes sont en déclin rapide dans le monde entier. Installer un abri à insectes, c’est donc préserver la biodiversité car ils peuvent accueillir toutes sortes d’insectes qui prennent soin de nos jardins et de nos champs. Rendez-vous sur l’app pour découvrir nos conseils !

Par ailleurs, certaines abeilles ne vivent pas en colonie et ne fabriquent pas de miel. Appelées sauvages ou solitaires, celles-ci ne sont pas moins utiles pour le développement de la flore puisqu’elles viennent tout de même polliniser les fleurs. Elles ont toute leur place dans un hôtel à insectes : une petite maison composée de plusieurs chambres qui contient du bois, de la mousse, ou de la paille. En perçant quelques trous dans des rondins de bois placés dans une chambre, les abeilles solitaires pourront s’y installer.

Découvre aussi tous nos conseils Nature sur le site :